21 novembre 2022

La Dordogne Unie

Décision modificative n°2, c’est voté !

La décision modificative n°2 a été débattue les 16 et 17 novembre derniers. En quelques mots, il s’est agi pour l’Assemblée départementale de valider des ajustements au budget primitif voté en février 2022. La majorité départementale a voté pour, à l’instar du groupe La Dordogne Unie. Son président Olivier Chabreyrou a expliqué ce vote en conclusion de ces deux journées de travaux et d’échanges. Voici quelques extraits de son intervention :

« Cette DM2 permet de confirmer nos choix adoptés lors du budget primitif en février 2022. Une DM2 qui porte un dynamisme conforté par une gestion rigoureuse, attentive au soubresaut de l’actualité nationale et internationale. Cette actualité, ce contexte, vous le connaissez, il est sombre. L’inflation est à son plus haut niveau (…) il faut ajouter à cela le réchauffement climatique qu’il devient indécent de contester (…).

Malgré tout cela, je le redis, le Conseil départemental de la Dordogne tient fermement le cap en portant une politique ambitieuse pour les Périgourdins et parce qu’elle considère la ruralité comme un atout et non pas comme une faiblesse. (…)

En 1947, Jean-François Gravier signait « Paris et le désert français ». Aujourd’hui, certains voudraient écrire « Paris, les métropoles et le désert français ». Et le principe porté par le Zéro Artificialisation des Sols, tel qu’il est imposé aujourd’hui, illustre cette préférence pour les grands centres urbains au détriment d’un développement équilibré du territoire. Nous nous opposons à cette vision qui s’accommode d’un centralisme revanchard à l’encontre du grand mouvement de la Décentralisation portée par François Mitterrand » a indiqué Olivier Chabreyrou avant d’illustrer l’action du Département en faveur de l’attractivité.

Il a ainsi rappelé plusieurs actions du Conseil départemental : la création de la foncière pour dynamiser l’artisanat, les aides à l’agriculture, une politique en faveur du tourisme vert qui place la Dordogne au tout premier plan national, une action déterminée en faveur de l’accès au sport, à la culture, en faveur de l’accès aux soins en faveur de l’accès à la fibre. 

Dans sa conclusion, Olivier Chabreyrou a affirmé : « Je pense que oui… nous agissons collectivement pour une Dordogne vivante, une Dordogne qui s’affirme, qui respire. Une Dordogne qui n’est pas frileuse quand il s’agit de soutenir une filière emblématique du Périgord, comme celle de l’élevage. Je veux parler des efforts que nous faisons pour sauver et transformer l’abattoir de Ribérac, quand nous voulons associer celui-ci à une politique qui privilégie la qualité alimentaire et une économie d’avenir, celles des circuits courts et locaux qui privilégie l’emploi de proximité et la défense de l’environnement »!

L'actu

Suivez l’actualité des cantons

5 avril 2024

- La Dordogne Unie

Un budget primitif 2024 largement adopté

C’est par 34 voix sur 50 que l’Assemblée départementale a voté le budget primitif…
3 avril 2024

- La Dordogne Unie

Budget primitif 2024 : l’intervention d’Olivier Chabreyrou

Olivier Chabreyrou a exprimé lors de son intervention en session le mercredi 27 mars,…
3 avril 2024

- La Dordogne Unie

Retour sur les Assises départementales de la Santé

Vendredi 15 mars, se sont déroulées les Assises départementales de la Santé, organisées par…

Lettre d'information

N’hésitez pas à vous inscrire à notre lettre d’information pour rester connectés et ne manquer aucune information sur l’actu des cantons et de vos élus !

Votre inscription à notre newsletter a bien été prise en compte.

Nous vous remercions.