30 juin 2023

La Dordogne Unie

Soutien aux Papeteries de Condat !

Budget supplémentaire 2023

 

Motion dénonçant la décision de fermeture de la ligne de production de papier couché au sein des Papeteries de Condat

 

CONSIDÉRANT l’annonce brutale par le groupe Lecta de la fermeture de la ligne stratégique de production dédiée au papier couché sur son site du Lardin,

CONSTATANT que le groupe Lecta justifie cette décision, d’une part, par la dégradation du marché du papier couché, qui subirait une diminution de la consommation de l’ordre de 40%, et, d’autre part, par l’impact de la hausse des coûts de l’énergie,

CONSIDÉRANT que cette décision menace directement et à court terme la viabilité et la pérennité de l’ensemble du site, d’autant plus que le groupe Lecta a d’ores et déjà affirmé que celui-ci manquerait de compétitivité face à ses homologues espagnols et italiens, incriminant notamment de façon inacceptable la pyramide des âges du site de Condat, pourvu d’ouvriers expérimentés,

OBSERVANT que le groupe Lecta a pris la décision de déporter la production de papier couché de Condat vers ses sites espagnols et italiens, notamment pour des raisons de protectionnisme national de la part des investisseurs et au mépris de l’emploi local et de la préservation d’un outil de production de haute technicité, alors même qu’il continue de conditionner et de commercialiser ces produits sous l’étiquette Condat, reconnue à l’échelle internationale,

RAPPELANT que cette décision se traduirait par la mise au chômage de 187 salariés et entraînerait, de facto, des conséquences désastreuses sur ce bassin de vie puisque plus de 2000 emplois indirects vivent grâce à l’activité du site,

RAPPELANT que la commune, l’intercommunalité, le Département et la Région, mais aussi l’Etat, ont toujours pleinement soutenu l’activité de ce fleuron industriel,

RAPPELANT qu’à ce titre, en 2020, un plan d’investissement massif public avait été lancé pour soutenir la restructuration de la ligne 8 du site afin qu’il puisse produire du papier glassine, un produit destiné à la fabrication d’étiquettes, alors présenté comme étant en pleine expansion mais dont le marché, en pleine mutation, est aujourd’hui saturé,

RAPPELANT qu’à cet effet, la Région Nouvelle-Aquitaine avait octroyé à Lecta une avance remboursable de 20 millions d’euros, la plus importante aide allouée par cette collectivité à une entreprise,

 

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA DORDOGNE

 

DÉNONCE les logiques à l’œuvre au sein du groupe Lecta, qui conduisent à sacrifier un outil de production extrêmement performant, unique en France, condamnant ainsi le dernier site de production industrielle de papier couché du pays,

REFUSE catégoriquement et solennellement une telle perspective,

DEMANDE par conséquent au gouvernement, au moment où il lance son plan France Ruralités, d’intervenir auprès du groupe Lecta afin qu’il revienne sur sa décision de fermeture de la ligne 4,

RÉITÈRE son plein et entier soutien aux salariés de l’entreprise et au tissu économique du bassin économique du territoire,

S’ENGAGE à tout mettre en œuvre, à son niveau, pour que l’ensemble de leurs requêtes soient prises en compte.

 

L'actu

Suivez l’actualité des cantons

5 avril 2024

- La Dordogne Unie

Un budget primitif 2024 largement adopté

C’est par 34 voix sur 50 que l’Assemblée départementale a voté le budget primitif…
3 avril 2024

- La Dordogne Unie

Budget primitif 2024 : l’intervention d’Olivier Chabreyrou

Olivier Chabreyrou a exprimé lors de son intervention en session le mercredi 27 mars,…
3 avril 2024

- La Dordogne Unie

Retour sur les Assises départementales de la Santé

Vendredi 15 mars, se sont déroulées les Assises départementales de la Santé, organisées par…

Lettre d'information

N’hésitez pas à vous inscrire à notre lettre d’information pour rester connectés et ne manquer aucune information sur l’actu des cantons et de vos élus !

Votre inscription à notre newsletter a bien été prise en compte.

Nous vous remercions.