12 décembre 2022

La Dordogne Unie

Aide sociale à l’enfance

Protéger les enfants et investir pour la société de demain

Le Département de la Dordogne consacre une large partie de son budget (environ 15%) à l’Aide sociale à l’Enfance (ASE). Depuis quelques années en effet, l’aide sociale à l’enfance est confrontée à une explosion du nombre de mineurs placés. En Périgord, entre 2012 et 2021, les placements ont ainsi augmenté de 124 %, passant de 732 mineurs à 1 517.

Mais qu’est-ce que l’Aide Social à l’Enfance ?

La mission de l’ASE est d’apporter un soutien matériel, éducatif et psychologique aux mineurs, à leur famille, aux mineurs émancipés et aux majeurs âgés de moins de 21 ans confrontés à des difficultés sociales susceptibles de compromettre gravement leur équilibre.

Les personnels de l’ASE mènent des actions éducatives en milieu ouvert et à domicile. Ils interviennent également sur décision de justice. En effet, quand un juge des enfants prononce une Ordonnance Provisoire de Placement, il place l’enfant concerné sous la responsabilité du Président du Conseil départemental. Ce placement peut être ordonné lorsque la santé, la sécurité ou la moralité de l’enfant sont en danger, quand les conditions de son éducation ou de son développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement entravées.

Les services de l’Aide Sociale à l’Enfance du Département de la Dordogne prennent alors en charge l’enfant, identifient le lieu de placement le plus adapté à ses besoins et établissent avec la structure en question les conditions dans lesquelles l’enfant sera accueilli. Il existe différentes structures de placement : les familles d’accueil, les Maisons d’Enfants à Caractère Social (MECS), les Lieux de Vie et d’Accueil (LVA), les Villages d’Enfants et d’Adolescents.

Avec l’accélération de la précarité économique et sociale, les familles sont de plus en plus en difficulté. Aussi, depuis quelques années en Dordogne, de nouveaux dispositifs sont mis en place pour accompagner parents et enfants afin d’éviter la rupture totale et les placements : action éducative en milieu ouvert comme des visites à domicile réalisés par un éducateur, aide éducative à domicile renforcée ou encore accueil provisoire des enfants à la demande des parents.

Pour le Département de la Dordogne, il s’agit d’une véritable priorité, très bien résumée par la Vice-présidente en charge de cette compétence, Mireille Volpato : « avec ces enfants, on prépare la société de demain ».

L'actu

Suivez l’actualité des cantons

5 avril 2024

- La Dordogne Unie

Un budget primitif 2024 largement adopté

C’est par 34 voix sur 50 que l’Assemblée départementale a voté le budget primitif…
3 avril 2024

- La Dordogne Unie

Budget primitif 2024 : l’intervention d’Olivier Chabreyrou

Olivier Chabreyrou a exprimé lors de son intervention en session le mercredi 27 mars,…
3 avril 2024

- La Dordogne Unie

Retour sur les Assises départementales de la Santé

Vendredi 15 mars, se sont déroulées les Assises départementales de la Santé, organisées par…

Lettre d'information

N’hésitez pas à vous inscrire à notre lettre d’information pour rester connectés et ne manquer aucune information sur l’actu des cantons et de vos élus !

Votre inscription à notre newsletter a bien été prise en compte.

Nous vous remercions.