6 juin 2023

La Dordogne Unie

Le sport pour faire société

Félicitations aux joueurs du CAP !

Dimanche 4 juin, les joueurs de rugby du CAP ont réalisé un exploit sportif en devenant champions de France de Nationale 2. Félicitations aux joueurs donc pour cette épopée, félicitations aussi aux supporteurs Périgourdins pour leur enthousiasme et leur attachement sportif à leur club. Une attitude qui contraste avec le premier week-end de juin cauchemardesque qui s’est déroulé sur les stades de football dans l’Hexagone. Le pire s’est produit certainement à Ajaccio avec l’agression physique d’un enfant de 8 ans atteint d’un cancer qui était venu réaliser son rêve de soutenir l’équipe de Marseille. Une dizaine de supporters du club de Corse s’en sont pris à lui, et à son père, parce qu’ils portaient le maillot de l’OM.

On le sait depuis le drame du Heysel en 1985 avec ses 39 morts et 400 blessés, les grandes manifestations sportives peuvent servir de prétexte chez certains à la violence et au racisme. Le football est d’ailleurs souvent stigmatisé à tort. Ainsi, le sociologue Ludovic Lestrelin dans son livre « sociologie des supporteurs » nous invite à refuser le préjugé sur le supporteur de foot qui serait « chauvin, fanatique, grégaire et vulgaire si ce n’est stupide, raciste, sexiste et violent…». Cette caricature est profondément injuste pour ce sport qui associe abnégation et collectif et la grande majorité de celles et ceux qui le suivent.

Le sport qu’on aime !

Cependant, il est vrai que la popularité et l’ultra-médiatisation du football n’attirent pas que des amoureux du beau jeu, ils attirent une minorité, parfois totalement désintéressée par le jeu en lui-même. Des frustrations s’y expriment sans retenues, décomplexées par l’anonymat apparente de la foule. Ces frustrations à l’expression inadmissible sont présentes également autour des stades de nos communes rurales. Les arbitres en sont parfois les victimes.

Aussi, le rôle des encadrants sportifs, qu’ils soient bénévoles ou professionnels, est une nécessité absolue pour former les jeunes au respect des règles, d’autrui, du bien vivre ensemble. Il est aussi nécessaire pour canaliser des parents qui, le long des mains courantes, donnent le mauvais exemple à leur propre enfant en hurlant des incongruités à chaque action.

C’est pourquoi, la majorité départementale soutient, fortement, les clubs qui investissent dans les écoles de formation. Elles ont un rôle sportif, technique, permettant d’atteindre aux joueuses et joueurs un haut niveau mais aussi une éducation au sport et donc à la vie en société.

Le sport pour faire société, voilà le sport comme on l’aime !

L'actu

Suivez l’actualité des cantons

5 avril 2024

- La Dordogne Unie

Un budget primitif 2024 largement adopté

C’est par 34 voix sur 50 que l’Assemblée départementale a voté le budget primitif…
3 avril 2024

- La Dordogne Unie

Budget primitif 2024 : l’intervention d’Olivier Chabreyrou

Olivier Chabreyrou a exprimé lors de son intervention en session le mercredi 27 mars,…
3 avril 2024

- La Dordogne Unie

Retour sur les Assises départementales de la Santé

Vendredi 15 mars, se sont déroulées les Assises départementales de la Santé, organisées par…

Lettre d'information

N’hésitez pas à vous inscrire à notre lettre d’information pour rester connectés et ne manquer aucune information sur l’actu des cantons et de vos élus !

Votre inscription à notre newsletter a bien été prise en compte.

Nous vous remercions.